Parution de Nunatak n°2 (Automne-Hiver/2017-2018)

Le numéro peut être téléchargé ici. Il sera aussi prochainement disponible en version papier dans plusieurs endroits (consulter la liste des lieux de diffusion ). N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en recevoir quelques exemplaires ou nous aider dans la diffusion

SOMMAIRE :
Quand les montagnards ne savaient plus faucher/Le tourisme ou la mort/Activités de pleine nature/Sur les pas d’un berger/Comment soulever des montagnes/Baskar Bir Dag/Sous les tropiques la mine

 

 

 

 

This entry was posted in General. Bookmark the permalink.

2 Responses to Parution de Nunatak n°2 (Automne-Hiver/2017-2018)

  1. bonjour
    je suis le Président de l’Association « Les Amis de Samivel ».
    nous publions tous les six mois une « lettre » sur Samivel et son oeuvre ; nous en préparons une actuellement sur « Le Fou d’Edenberg ».
    je souhaiterais recevoir (acquérir) 5 exemplaires de votre revue. Est-ce possible ? A quel prix ?
    Pouvez-vous nous accorder (ou demander à Fred) le droit de reproduire cet article en partie ou en totalité dans cette lettre ? Faudra-t-il dans le cas d’une réponse positive mentionner seulement Fred ou être un peu plus détaillés ? La référence à votre revue serait faite de toute façon (sauf contr’ordre).
    avec nos remerciements
    bien cordialement
    Pierre

    • Fred says:

      Bonjour,
      Oui, bien entendu, ce serait avec plaisir de voir l’article sur le « Fou d’Edenberg » rédigé pour Nunatak paraître dans votre lettre. Je peux vous transmettre le texte en version numérique afin que vous puissiez l’utiliser en totalité ou en partie.
      Nous pouvons vous faire parvenir les revues par voie postale, elles sont diffusées à prix libre, ou au tarif de 2 euros en librairie, il faut juste prévoir en plus le coût d’envoi. Il est peut être possible de vous les faire passer directement selon le lieu de destination.
      Vous pouvez me transmettre vos coordonnées mail et postale à cette adresse : revuenunatak (at) riseup.net
      Bien à vous,
      Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.